@Vtt : Giant AC Team

Nouvelles photos (oct 2002) d'un AC2... revu et corrigé par Seb :-)
Un an plus tard : "casse" de l'amortisseur Rock Shox Pro Deluxe !

Voici un VTT qui sent bon le costaud !

En préambule, je dois signaler que cette présentation, suivie de nombreux essais, sera fondée sur une comparaison : venant d'un GT XCR 2000, pratiqué depuis un an et demi, il est logique de considérer les futures opinions sur l'AC en fonction du GT. Évidemment, on passe là d'un VTT conçu pour le XC à tendance free ride (et usité comme tel), à un engin paré pour la DH, mais utilisé dans la même optique polyvalente, s'il le peut !

Sortie de boîte ;-)

AC TeamLe cadre est splendide, en faisant abstraction du sticker arborant les sponsors (au nombre de 15). c'est un modèle Team, donc Giant se doit de montrer sa "fidélité". D'abord à SRAM, puis Rock Shox, Race Face et Renault Sport (partenaire de premier plan, avec le concept NRS). Les autres apparaissent en plus petit. La peinture est légèrement satinée, donnant au noir une belle profondeur (et oui !). Les acquéreurs des VTT complets DS1 et DS2 n'auront pas ce... privilège ! Mais bénéficieront d'une peinture bien plus discrète et assez classe.

Le poids sans amortisseur : 3,1 kg L'amortisseur est livré démonté, car Giant a estimé - à juste titre - qu'un pilote sur un modèle L (19 pouces), ne pèserait pas le même poids que celui acquérant un M ou S (18 et 17 pouces). La géométrie est très sloping et totalement inspirée du principe Turner (voir article sur la géométrie), auquel Kona et Giant sont fidèles depuis longtemps. Tous les pivots (quatre points) sont montés autour de roulements annulaires, gage de rigidité, fiabilité et sensibilité (réactivité de la suspension).

La finition n'est certes pas diabolique, bien que les soudures apparentes (non polies) soient un must pour certains, mais la conception donne le sentiment d'une géométrie accomplie. Les goussets de renfort sont disposés un peu partout, surtout autour de la colonne de direction et du coffrage de selle (sauf taille S). La patte de frein à disque n'est pas une œuvre d'art, mais elle est solidaire de la base, donc on peut imaginer sa robustesse. Quant à la patte de dérailleur, elle est bien évidemment interchangeable (et belle).

L'amortisseur est un Rock Shox Pro Deluxe, une vraie Rolls ! Il concurrence directement le réputé Fox Vanilla RC. Son poids : 635 gr soit 3,7 kg l'ensemble (100 gr de plus que la doc). La finition est magnifique et on trouve une molette de réglage de la détente (rouge), accessible en roulant, et une autre - en alu -, de réglage de la compression (bleue). Les deux sont parfaitement opérationnelles, sur de nombreux tours. On peut donc affiner la bestiole selon sa pratique et son poids : un ressort un peu souple sera durci par quelques tours de compression. Un "piggy back" (bonbonne) est présent pour accuser toute surchauffe et parer à la dilatation de l'huile. Car c'est un amortisseur doté d'un amortissement hydraulique, on l'aura deviné.

Son montage est très simple (notice fournie) et on choisira d'entrée son débattement : 4,5/5,15/6 pouce, soit 11,4/13/15,5 cm, les points étant gravés sur la superbe biellette, maousse ! Une clef allen de 6 permet de passer d'un débattement à l'autre en une minute chrono. Les premiers essais montrent déjà que le comportement de l'amortisseur n'est pas identique, selon son point d'ancrage ; ce qui est logique dans la mesure où la progressivité est généralement liée à sa position dans l'axe. A l'instar de Kona, Giant aurait pu prévoir deux points d'ancrage bas, pour optimiser les performances. On devine que le top sera obtenu sur 6 pouces ! Site Rock Shox | Docs techniques

Parlons sous

Il vous faudra débourser 1370 Euros pour acquérir ce cadre (prix public conseillé). Mais en parlant gentiment à votre revendeur, il semble aisé de négocier 10% sur ce tarif, soit 1233 Euros. Ce qui place l'AC Team dans le peloton de tête des cadres haut de gamme au moindre coût. Les amoureux du matos exotique reprocheront son origine taïwanaise, mais ils oublient que 9 cadres sur 10 - en gros - sont soudés là bas, et que Giant dispose d'une importante unité de production aux Pays Bas (Eindhoven). Donc on est plus proche du made in EU que beaucoup de VTT dits français ! Ceci dit juste en passant...

A retenir d'entrée de jeu !

Premières impressions

AC bielletteMis à part tige de selle, boîtier de pédalier, dérailleur avant et un cintre plus large (très appréciable), toutes les pièces du GT ont été montées sur l'AC. On arrive à un engin complet de 13,7 Kg, ce qui est une bonne moyenne. Grâce, notamment, au train roulant (CrossRoc et pneus UST) et à la Psylo SL, on est loin des 15 kg d'un DS2.

La position est immédiatement confortable, plus en arrière. Le centre de gravité est autant plus bas que le vélo est ramassé. D'où une perte de garde au sol, mais le GT XCR étant hors norme à ce niveau, on ne pouvait pas espérer mieux. Il faut choisir. Il est clair que le grand plateau ne résistera pas longtemps à la sirène de la flasque ! Quitte à le remonter pour tester ses aptitudes roulantes.

Du fait de la présence des roulements omniprésents, le bras oscillant ne pouvait pas encore donner son meilleur (à vide, c'est un peu "raide"). Il faudra donc attendre un peu pour apprécier le travail des ingénieurs taïwanais. Mais les débuts en trialisant et en saut, sur Auvernaux, sont très prometteurs, car la position semble adaptée aux angles forts et au décollage :-)

Et donc ?

L'AC est un VTT vraiment polyvalent. S'il se sent parfaitement à l'aise en condition free ride, il ne rechigne pas à rouler.

Après avoir apprécié l'engin sur le saut et le trialisant, puis surestimé le pilote (une main fracturée sur un saut d'escalier), place aux conditions roulantes. D'abord dans les Vaux de Cernay, sur un parcours roulant parsemé de quelques passages techniques, puis autour d'Auvernaux, sur un enchaînement de Single-track et de chemins (essentiellement le GR11).

AC patte dérailleurPremier constat : le Giant est très confortable, réglé sur le débattement médium (soit 13,5 cm). La suspension est très active, sans avoir l'impression de gêner le pédalage. Sur un terrain type grand huit, avec une succession de dos d'âne, le vélo gomme bien les oscillations, sans les annihiler (ne rêvons pas !) mais en permettant de pédaler sans à coups. Il faut trouver le bon réglage de la détente (molette rouge), en fonction de la tension du ressort (pré contrainte) et de la vitesse "moyenne". Le couple Psylo SL et RS Pro Deluxe est ici adéquat. En revanche, dès que ça tabasse, la fourche avoue ses limites, prise en traître par le cadre qui ne bronche pas. Le triangle arrière est maintenant rôdé (roulements) et la géométrie type Turner semble vraiment efficace.

Deuxième constat : l'angle de tube de selle très prononcé a déclenché un mal de dos après 40 km. Il faut, d'une part, bien choisir sa tige de selle (avec ou sans déport), d'autre part ajuster le chariot de cette dernière. C'est l'objectif de la prochaine rando, afin de vérifier la réelle polyvalence de l'AC Team ; avant d'attaquer, le 29 juin prochain, la Free Raid... où un anti-déraillement serait le bienvenu (livré d'origine avec les DS-1 et 2) car il apparaît un défaut pénible : dans les descentes rapides et turbulentes, la chaîne déraille du côté cadre (normal), mais elle se bloque complètement. Impossible de jouer du dérailleur pour le remonter sur le plateau. Au pire, un tendeur de chaîne sera nécessaire en cas de longues descentes.

Enfin, comme prévu, le fonctionnement de la suspension est totalement différent entre les trois débattements : de plus en plus "souple" de 10 à 15 cm (à réglages égaux). En fait, le point d'ancrage de l'amortisseur modifie sa progressivité, selon les angles de rotations par rapport au cadre. C'est logique, mais radical !

22 avril 2003 : l'amortisseur Rock Shox Pro Deluxe rend l'âme ?

En tous cas, il vient de rendre son huile, bien évidemment hors garantie (30 mars). On ne peut pourtant pas dire que cet AC Team aura connu des sauts de barres rocheuses ! Il reste que cet amortisseur accumule les problèmes, à lire les différents commentaires sur mtbr.com (entre autres endroits). La réputation de Rock Shox en prendra-t-elle un [nouveau] coup ? C'est pour le moins énervant...
Fort heureusement, Savoye (importateur & SAV SRAM/Rock Shox) l'a pris sous garantie, un mois et demi plus tard (à cause d'une réorganisation du SAV).
Qu'en sera-t-il de sa pérennité ?

20 juillet 2003 : re belote !

AC perso type randoMême conséquence : fuite d'huile totale du corps de l'amortisseur, au cours d'une balade tranquille, après une Free Raid et une rando. On ne peut pas dire qu'il aura beaucoup souffert ! Après retour en boutique, Giant refuse de le prendre sous garantie (un an et trois mois). Quant à Savoye ils ne garantissent rien sous moins de trois semaines, l'échange pur et simple ayant été demandé. Pour les vacances, c'est plus que chaud... alors que faut-il comprendre ? Autour de moi, quatre Pro Deluxe - dont un préparé spécialement - et deux casses identiques. Giant, partenaire de Rock Shox, prépare son propre amortisseur et livre maintenant ses AC avec un Manitou. Il semble que Rock Shox abandonnerait la production d'amortisseurs à ressorts hélicoïdaux, se consacrant aux SID (air/huile). Sage résolution...
En attendant, gaffe aux AC avec Pro Deluxe : faible inside !

Mai 2004 : mariage de raison

Il faut bien avouer que marier un AC avec un amortisseur Fox Vanilla (R ou RC) est un bienfait : confort, adhérence, sensations. Des sensations telles qu'avec une roue montée en Mavic 321 et un pneu de section confortable (2.35 par exemple) on a l'impression de rouler... crevé ! La sensibilité est terrible et avec une gestion de détente performante comme chez Fox, on peut adapter ce vélo à diverses pratiques, de la "rando sport" (je n'ose parler de XC) à la DH, si l'on a pris soin de monter l'AC avec une grosse paire de roues et une fourche double té et gros débattement. Une Marzocchi Junior T par exemple. On ne peut pas dire que les suspensions s'accordent totalement, la Junior ayant une hydraulique sommaire, mais les performances sont là, dès qu'on attaque la pente bien cassantes. Bref, beaucoup de bonheur tout ça !

Retour | Site Giant | Réagir à cet article | Vos réactions | Photos | Coin tech

Sommaire