@Vtt : test Free Ride

Pédales Time Z | Chaussures Cannondale MC900 | Protections 661 4X4 & 4x2

Pédales automatiques Time Z

Time Z ControlComme il est dit dans un précédent article, le fabricant français Time propose une alternative intéressante au système SPD de Shimano. Time connaît maintenant un réel succès, tant son système ATAC (Auto Tension Adjustement Concept) a fait ses preuves. Pour rappel, ce principe repose sur de simples mais puissants ressorts, non réglables, qui autorisent un débourrage unique en son genre. Ce sont les pédales auto dédiées à la boue ! Certains leur reprochent un clipage difficile, mais un rodage plus long que sur les SPD amenuise significativement ce défaut. Avec l'habitude aidant, on déclipe très facilement.
On peut également rappeler l'importance de l'angle obtenu par ces pédales : une liberté angulaire importante économisera pour bon nombre d'entre nous des séances de kiné, pour cause de tendinite. Chacun n'étant pas traité de la même façon devant les problèmes médicaux.

Pour en venir aux Time Z, on retrouve tout ce qui a fait le succès de Time, dont le mécanisme insensible à la boue et les roulements annulaires. L'axe est en acier pour une cage en aluminium. L'atout des Z est très certainement la plage de chaussage plus grande, qui permet de cliper dans des conditions scabreuses et, bien entendu, la cage large et longue, autorisant de passer certains endroits chauds sans cliper. On peut même avoir oublié ses chaussures et rouler avec des tennis (ou des Vans pour les branchés). Le résultat est là, car si l'on se plaignait du chaussage difficile des modèles XC, celles-ci s'engagent sans aucun problème. Idem, et c'est tant mieux, pour le déchaussage. Une très bonne alternative pour ceux qui ne se souhaitent pas céder à la mode des "cages à loup". Le poids : 530 gr la paire pour 65 à 82 € selon la boutique et le modèle, Time Z ou Z Control (meilleure finition).

 

Chaussures Cannondale MC900 [haut]

Cannondale MC-900Cannondale, jusqu'à l'apparition du Gemini, n'était pas réputé pour sa tendance free ride, bien que dépositaire officiel de l'appellation pour la planète. En revanche, côté fringues et accessoires, la firme américaine sait choisir ses partenaires (on imagine que les produits ne sortent pas de chez eux).

La gamme de chaussure C'dale (pour les intimes) est vaste et bien fournie. Mieux, elle est performante et esthétiquement réussie. Les MC900 sont des modèles hybrides. Versatiles car les emplacements pour les cales peuvent être recouverts par une plaque de caoutchouc vissée. On peut donc alterner les pédales auto et "plates" d'une sortie à l'autre, en gardant une certaine étanchéité de la chaussure, tout en ayant une accroche supplémentaire grâce à l'additif. La fabrication est soignée, le chaussage aisé et le lassage bien réparti. Le principe des boucles plastiques permet une bonne répartition des forces du lacet, sans provoquer de douleurs à un endroit ou un autre. Le confort est total, la semelle très rigide, donc une tenue aux pédales impeccable. Une réussite, sans pour autant se ruiner (aux alentours de 100 €). Petite touche sécuritaire, de bon aloi, les bandes réfléchissantes sur le pourtour de la chaussure.

 

Protections 661 4X4 (genoux/tibias) et 4x2 (coudes/avant bras) [haut]

661 4X4661 (prononcer "six six one") fait une entrée fracassante dans le monde du free ride et du dirt français. Les produits sont de bonne qualité, bien conçus (voire bien copiés) et dans une gamme de tarifs inférieure, en général, aux ténors du marché hexagonal comme Dainese, Fox, Axo ou encore Kona. Le marketing 661 bosse bien, car le look et les griffes sont bien trouvés et "djeunz" ;-)

Les protections de genoux/tibias 4X4 et 4x2 ne dérogent pas à la règle du "simple et bien fichu" ! On sent que la firme a évalué les défauts et qualités de chaque modèle concurrent, pour pondre des protections de premier ordre.
4x4 : la conception est très enveloppante, la mousse dure est aidée à l'arrière par une toile, fermée par des velcros, puis assurée par deux élastiques, autorisant une protection des mollets contre les griffures ; ne pas espérer plus, ou aller chez Fox avec ses 911 (bien plus chères). L'énorme atout des 4X4 est de protéger du cou de pied au bas des cuisses, donc de ne jamais glisser sur les jambes, puisque le cou de pied les en empêche ! Pour avoir testé les Dainese ou les Axo, avec des coques, c'est ultra pénible d'avoir à remonter ses protec' en bas de chaque descente un peu longue... donc d'avoir à constater que la partie inférieure de la dite descente se faisait sans réelle protection des genoux, mais plutôt du haut tibia ! Point crucial : les 4x4 ne tournent pas sur la jambe en cas de choc. Testées et approuvées :-)
4x2 : un Lycra aidé par deux velcros positionne cette protection idéalement, du haut des poignet au bas des biceps. Une fois bien ajustée, on ne la sent plus du tout, même neuve (donc pas encore formée). Moins chaude que la 4x4, elle procure une bonne sensation de protection. Reste à savoir si, comme la plupart des coudières, elle aura tendance à tourner sur un choc. Affaire à suivre.

Les défauts des 661 ? La 4x4 est chaude, puisque très enveloppante et moins "roulante" qu'une protection "coque", car gênant un peu à la pliure des genoux. Mais sans s'embarquer dans une rando de 30 ou 40 bornes, une petite sortie free ride, avec des portions roulantes, se fera sans problème. Il suffit de défaire une ou deux bandes velcros du haut, pour libérer le genoux, tout en gardant une protection vu la circonférence importante.

Retour | Réagir à cet article | Vos réactions

Sommaire