Pneus Michelin Country Trail, grip Specialized, paire de roues Decathlon

Test des pneus Michelin Country Trail, des grip Specialized et de la paire de roues Decathlon

Au menu : pneu Michelin Country Trail, grip Specialized, paire de roues Decathlon.

En matière d'équipement VTT, il y a encore de bonnes affaires. C'est le cas des pneus Michelin Country Trail. Vendus aux alentours de 15€, vous montez une paire de pneus pour le prix d'un seul, réputé haut de gamme. De la "caille" me direz vous ?

Voici ce que nous raconte Michelin : "Avec ses sculptures proches du pneu Michelin haut de gamme réservé à la compétition, le Country Trail possède un excellent grip dans les chemins roulants. Réservé aux randonnées sportives ou plus tranquilles, le Country Trail affronte les difficultés avec sérénité grâce à sa grande robustesse. Un pneu polyvalent qui sait se faire apprécier sur la durée."

J'ai apprécié cette paire, montées sur des roues DKT, lors de la Passportes 2007. Soit 80 km de terre, de caillasses, de boue, de bitume, de descente et de [quelques] montées. On ne peut pas dire que le matériel soit mis dans des conditions confortables. Certes, votre serviteur ayant une piteuse condition physique, bien que loin d'avoir un train de sénateur (en descente) il y avait probablement des pilotes plus rapides pour pousser le matériel au maximum.

Ceci étant dit, je n'ai eu aucune surprise lors de ce raid, si ce n'est un grip carrément surprenant. Tellement que je me suis fait peur à deux reprises, lors de blocage de la roue avant, alors que je dosais probablement mal mon freinage. Ils mordent et sont en osmose avec la trajectoire, quel que soit le terrain. D'ailleurs, le toucher de ce pneu est agréable et indique, flanc comme bande de roulement, que la gomme est bien là.

Malgré des freinages violents, notamment sur des portions rocailleuses en descente, les crampons du pneu arrière sont restés étonnamment en forme (juste un peu émoussés). J'en écrirai plus quand j'aurai essayé ces gommes sur un parcours roulant (et tranquille). La disposition espacée des crampons laissant supposer que leur efficacité en condition boueuse devrait être correcte.

Reste un mauvais souvenir du pneu Michelin Comp S UST à tringle souple, il y a déjà un bail, dont les flancs étaient très fragiles. On peut espérer que Michelin, fameux fabricant de pneus en tous genres, aura corrigé le tir pour ce Country Trail.

J'aime beaucoup la gamme des grips Specialized. Tout d'abord car les tarifs sont plutôt doux (une dizaine d'euros la paire), ensuite car leur confort est réel.

Ces grips BG Perfomance ne dérogent pas à la règle. A géométrie et épaisseur variable, leur forme est conique : large et gel épais à l'extrémité, plus fin et dur au centre. Idem pour les picots, respectivement arrondis et pointus.

Je n'apprécie pas le montage "amovible" car il suppose une partie rigide aux extrémités (afin de bloquer la poignée), donc plus d'un centimètre de métal au bout du cintre. A l'inverse du deux-roues motorisé, j'adopte naturellement une position de type bras ouverts, avec les paumes posées au plus loin sur le cintre. L'option collier est ainsi très désagréable. Ici, la "fermeture" du grip est réduite au minimum, le gel est présent sur l'appui le plus important.

Tellement que mon manque de pratique lors de la Passportes n'a pas souffert des mains, à peine des doigts. Ce n'est pas faute d'avoir freiné ! Seuls les avant bras étaient classiquement hors de service en fin de rando, à cause des nombreux passages en "tôle ondulée", la fourche dépassée par les événements...

A 10€ la paire chez Mountain Biker, on peut difficilement hésiter. La question de la longévité, non évaluée ici, étant assez secondaire car, à ma connaissance, aucune poignée digne de ce nom n'est faite pour durer.

Enfin, les roues Decathlon. J'ai dû les acquérir en urgence, lors de congés en Bretagne, car la roue libre de ma 321 avait décidé de se casser. La pièce n'étant pas dispo, je me suis jeté sur cette paire pas trop chère (moins de 100€) au premier DKT du coin.

Les jantes sont fabriquées par Rigida, les rayons sont en inox et les moyeux (no name ?) sont dotés de roulements annulaires. Assez peu de friction (bien moins que les moyeux XT disque !) mais un ajustement du voile assez moyen : quelques petites "bosses" sont présentes. Cela dit, elles aussi ont résisté à la Passportes, sans trop de bobo, si ce n'est un voile à peine plus prononcé à l'arrière. Vu les ornières énormes - et perpendiculaires - que je n'ai pas systématiquement esquivé, ont pourrait en conclure que l'affaire n'est pas si mauvaise.

On peut donc envisager ces roues comme alternative aux coûteuses Mavic, mêmes si ce dernier fabricant a prouvé son savoir-faire de haute volée. Notamment si, comme moi, vous envisagez d'avoir deux jeux de roues en fonction d'une pratique rando ou engagée.

Retour | Réagir à cet article | Haut | Sommaire

Site de Pierre Pesty, web designer et photographe       Hit-Parade des sites francophones   Adoptez un renard !

AccueilHome Conseils techniquesConseils techniques, lexique Annuaire des sites VTTAnnuaire des sites VTT, portail Essais de matérielsEssais et tests de matériels, billets Parcours en FranceParcours en France, spots