@Vtt : Petit Luberon

Pat & JP 24K

Le Luberon (84) est un lieu tout aussi magique que le maître Ventoux au Nord. Quand le Petit Luberon culmine à 719 m, le Grand affiche 1125 m. Tout cela sur une bande de montagne étroite, qui s'étend sur plus de 50 km, parsemée de verdure et de forêts (dont des Cèdres). Au pied du Parc Naturel du Luberon, au Nord, vous pouvez admirer Gordes la belle, les célèbres Carrières d'Ocre (à l'Est de Roussillon), sans oublier Fontaine-de-Vaucluse, au Nord-est de Cavaillon. La Provence dans toute sa splendeur.

Nous avons parcouru un des chemins - piétons -, par la petite route qui part du village de Vidauque, pour boucler dans la combe du même nom. Une belle balade, qui laissera des traces à ceux et celles qui n'ont pas l'habitude de grimper des côtes à 7% de moyenne, mais dont le final vaut bien un peu de souffrance.

Carte IGN 3142 ET (série Top 25)
IGN 59K

Départ au Sud de Vidauque (Nord Ouest), par la route de Montimaou, Hautes Buisses, qui monte au pylône télécom. A votre gauche, la splendide Combe de Vidauque, que nous retrouverons. Au pylône, prendre à gauche, après la barrière (un plan vous indique les chemins principaux), vers les Aires de Bédouin, jusqu'au croisement avant la citerne (alt. 670 m).

Attention les cuisses, car elles vont subir plus de 8 km d'ascension sur 570 m de dénivelé (donc plus de 7% en moyenne).

Au croisement - fin de la montée - quitter la route pour rejoindre le Sommet des Fourcats, sur un chemin large. On roule ici sur des chemins plus ou moins praticables (pierres dressées). Vous arrivez alors sur un rond point naturel, et une flèche jaune au sol vous indique de prendre à droite, vers la bergerie, dans le Vallon de la Sapine. Il reste à vous laisser descendre vers Vidauque, sur des chemins étroits, avec alternance de cailloux et de terre : ça roule nettement mieux ! On emprunte les Vallon du Colombier et de Taverne, pour atteindre Vidauque par sa combe de rêve, avec ses magnifiques Cèdres. Tout cela est de toute beauté, et très ludique (sauf la montée !).

Retour

Sommaire